31 janvier 2010

actualite

L’UNION NATIONALE DES PERSONNELS DE LA SANTÉ PUBLIQUE MENACE
«Grève illimitée si nos revendications sont bafouées»

L’Union nationale des personnels de la santé publique (UNPSP) menace de recourir à la grève, dès le début de février, si le ministère de la Santé s’entête à ignorer les revendications des travailleurs.
Irane Belkhedim - Alger (Le Soir) - «Nous avons compris que faire pression sur le pouvoir algérien est l’unique moyen d’obtenir quelque chose. Le dialogue et la concertation sont bien, mais maintenant, nous voulons du concret. C’est important aussi», a affirmé Ali Khemis, le vice-président dudit syndicat, hier, lors d’un point de presse tenu au siège du SNAPAP (Syndicat national autonome des personnels de l’administration publique). Pour le moment, la situation n’a pas véritablement évolué, expliquent les membres du bureau national du syndicat, puisque aucune mesure palpable n’a été prise ou annoncée. Les choses n’ont pas dépassé le stade des promesses et des paroles. Mardi dernier, précise Ali Khemis, des représentants du syndicat ont rencontré les responsables de la commission nationale chargée des négociations avec les partenaires sociaux, qui relève du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière. Dimanche prochain, une seconde réunion regroupera les deux parties. «On verra ! Des promesses nous ont été faites, nous allons voir si elles seront tenues ! Nous voulons des promesses fermes», soutient M. Lassami Salah, président de l’UNPSP, ajoutant qu’un ultimatum d’une semaine, c'est-àdire jusqu’au 6 février, a été lancé aux autorités compétentes pour prendre en charge les préoccupations des travailleurs. Si la tutelle s’entête à ignorer nos revendications socioprofessionnelles, la grève illimitée sera maintenue et sera poursuivie dès la deuxième semaine du mois de février. «Nous n’opterons plus pour des débrayages cycliques mais plutôt pour une action d’envergure. C’est la décision du bureau national », dit-il. La réforme de la politique nationale de santé, l’élaboration d’un nouveau système pour les primes et les allocations, l’accélération de la publication des statuts des différents corps de la santé publique, l’amélioration du revenu individuel des fonctionnaires et la formation continue sont parmi les principaux points soulevés par l’UNPSP.
I. B.

Posté par unpsp-snapap à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur actualite

Nouveau commentaire